Milieu scolaire

Chronique d'une rentrée scolaire loupée au Palais (… suite)

Pour la 1ère fois depuis 10ans , l'inspecteur académique reconnaît la spécificité de l'école J Ferry : sans être classée en zone prioritaire, elle scolarise les enfants des cités des Acacias, Jules Ferry et Brun (multiplication des nationalités),ce qui nécessite pour rétablir une certaine égalité des chances d'y mettre plus de moyens qu’ailleurs, comme la gauche s'y est engagée ; c'est cette réalité qu'avait refusé de prendre en compte l'inspecteur académique en fin d'année scolaire.

Mais le comptage effectué le jour de la rentrée, conforme au chiffre annoncé avant les vacances (classes ''petite section/moyenne/section'' de maternelle 31 élèves et ''Grande section /cours préparatoire à 33 élèves ) parlait de lui même et il a donc décidé de rouvrir la 5ème classe à J Ferry

- qui n'aurait jamais du être fermée. Ainsi, avec 114 élèves pour 5 classes soit 22,8 élèves de moyenne, les conditions d'un bon travail se trouve réunies.

Cette réouverture de classe porte un coup à ceux qui depuis 10 ans, comme le demande l'inspection académique, rêvent pour des raisons comptables de fermer J Ferry, sous prétexte que 2 écoles au Palais, cela devrait suffire. Pour notre part, nous avons toujours défendu nos trois écoles de proximité, et nous pensons que l'école J Ferry est un lieu de vie et de rencontre pour le centre ville du Palais.