Pour une démocratie participative et écologique au Palais sur Vienne : le-palais-autrement.info

LGV

Alerte info : DUP LGV Limoges Poitiers annulée

 

DUP LGV Limoges Poitiers annulée

Malgré les pressions directes ou indirectes des politiques limousins porteurs du projet, le Conseil d’Etat a annulé le décret de Déclaration d’Utilité Publique de la LGV Limoges Poitiers du 10 janvier 2015.

C'est notre ami Nicolas Bourmeyster (Collectif poitevin), présent au Conseil d'Etat ce vendredi 15 Avril pour les associations anti-LGV qui ont déposé un recours, qui nous en a avertis à 14h.

Les motifs de cette décision s’appuient essentiellement sur les lacunes des chapitres financiers, environnementaux, agricoles, humains… rejoignant en cela les arguments développés par les nombreux recours contre cette DUP, notamment celui des 13 associations, élus et collectivité réunis autour de la CRI (Coordination des Riverains et Impactés contre la LGV Limoges-Poitiers) et du collectif Poitevin qui ont initié l’élaboration du recours avec l’aide d’un cabinet d’avocats parisiens et organisé son financement. Les soutiens ont été à la hauteur de l'enjeu, le résultat prouve le bien-fondé de la démarche.

Le groupe politique local Le Palais Autrement et l’association Barrage font partie de ces 13 requérants qui ont dès 2009 été à l’origine de la mobilisation locale contre ce projet, la 1ère grande réunion publique d’opposition ayant eu lieu en mai 2009 au Palais sur Vienne à l’initiative de l’association Barrage.

Cliquer sur le document joint pour lire l’arrêt du Conseil d’Etat.

La Déclaration d’Utilité Publique de la LGV Poitiers-Limoges constituait la base légale des actes conduits depuis le lancement de ce projet de ligne ferroviaire à voie unique, en vue de sa réalisation. L’arrêt du Conseil d’Etat rend rétroactivement l’ensemble du processus nul et non avenu.

Parmi les conséquences concrètes :

Lire la suite : Alerte info : DUP LGV Limoges Poitiers annulée

Pas de fonds européens pour la LGV Limoges Poitiers

 

La commission européenne a tranché. Aucun euro ne sera consacré à la LGV Limoges-Poitiers dans les 5 ans à venir, elle vient de rendre publique la liste des 276 projets allant bénéficier de fonds européens d'ici 2020 et le projet LGV entre Limoges et Poitiers n'y figure pas, contrairement à celui entre Bordeaux et Dax ou encore entre Montpellier et Perpignan. C’est en tout cas ce qui ressort des aides aux transports dévoilées ce lundi dans le cadre du MIE (Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe).

 

Du côté des défenseurs de la liaison entre Limoges et Poitiers, c'est la déception car, en plus d'une aide importante pour la construction de la ligne, on attendait en urgence une vingtaine de millions d'€ pour financer la 2è phase des études avant construction. Pour ce projet de 2 milliards d'€ à voie unique, 150 millions d'€ d'études sont prévus, soit plus de 1 million du km, 30 millions ont déjà été dépensés pour l'enquête publique, une deuxième phase prévoyait 42 millions d'études dont ces 20 millions de fonds européens qui viennent d'être refusés. 

Le président de la République avait d'ailleurs évoqué ces fonds européens comme d'un préalable à la poursuite du projet, lors de sa visite à Limoges pour la signature du contrat de Projet Etat-Région fin mai. Pour mémoire, la déclaration d'Utilité Publique de ce projet a néanmoins été signée en janvier par son 1er Ministre ...???

 

Une troisième phase d'études de 78 millions est encore prévue, va t-on continuer à dilapider l'argent public ?

Lire la suite : Pas de fonds européens pour la LGV Limoges Poitiers

LGV Limoges Poitiers : DUP signée

Honteux :

Alors que tous les avis sont négatifs (rapport parlementaire, cour des comptes, conseil d'Etat) François Hollande, pour faire plaisir à ses amis de Limoges, vient de faire signer par son 1er ministre la DUP pour la LGV Limoges-Poitiers avec un délai d'expropriation de 15 ans . La Ligne naturelle et historique POLT ( Paris Orléans Limoges Toulouse) sera ainsi sacrifiée.

Alors que la République est attaquée, le Président de la République vient de décider de la ridiculiser en utilisant le fait du prince issu de l'ancien régime .

Bien sûr, nous allons attaquer, avec d'autres associations et de nombreux élus d'Orléans à Cahors,  en passant par la Vienne, ce décret au Conseil d'Etat.

le décret :

Lire la suite : LGV Limoges Poitiers : DUP signée

LGV Poitiers-Limoges: Le rapport de la Cour des Comptes.

De tous les projets LGV, l'un est dénoncé dans tous les critères retenus par la Cour des comptes : c'est la LGV poitiers-limoges

NB La Cour des comptes a pour mission de s'assurer du bon emploi de l'argent public et d'en informer les citoyens (selon l'article 47-2 de la Constitution).
Juridiction indépendante, la Cour des comptes se situe à équidistance du Parlement et du Gouvernement, qu’elle assiste l’un et l’autre. 

1ère remarque sur le rapport public thématique sur « La grande vitesse ferroviaire : un modèle porté au-delà de sa pertinence »

La Cour des comptes vient de rendre public, ce 23 octobre 2014, un rapport sur la grande vitesse ferroviaire

Lire la suite : LGV Poitiers-Limoges: Le rapport de la Cour des Comptes.

LGV Limoges Poitiers : le rapport de la Cour des Comptes sera rendu public jeudi 23 octobre

Sur son site FR3 Limousin enfonce le clou. ''Selon nos informations, plusieurs pages sont consacrées au projet qui concerne notre région. La Cour des Comptes, dont la mission fixée par la Constitution est d’évaluer les politiques publiques, analyse point par point les différentes étapes de la saga LGV Limoges-Poitiers durant ces dix dernières années. Et le constat n’est pas tendre''.

Lire la suite : LGV Limoges Poitiers : le rapport de la Cour des Comptes sera rendu public jeudi 23 octobre

Le président de la SNCF précise ses objectifs...

... lors du colloque « L’évolution du modèle économique du transport de voyageurs » mai 2014

 

 

Après l'adoption de la réforme ferroviaire confortant le rôle du président de la SNCF Guillaume PEPY, ce dernier précise ses objectifs lors du colloque sur l’évolution du modèle économique du transport de voyageurs en France

Son point N° 1 est la priorité au réseau existant et aux transports de la vie quotidienne avec une recommandation : ne pas construire de ligne à grande vitesse supplémentaire.

Lire la suite : Le président de la SNCF précise ses objectifs...

La réforme ferroviaire adoptée par le parlement

 tiré d'un article sur  MY TF1 NEWS 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'objectif annoncé de la réforme et adoptée dans la nuit de mardi à mercredi vise en théorie réunir la SNCF et RFF en stabilisant la dette du secteur ferroviaire de 44 milliards d'euros, mais cette réforme vise également à répondre à la demande de Bruxelles de préparer le secteur ferroviaire français à l'ouverture à la concurrence du transport intérieur de passagers (pour 2022 au plus tard).

Le Parlement a adopté définitivement dans la nuit de mardi à mercredi, par un ultime vote du Sénat, la réforme réforme ferroviaire qui a été à l'origine de la grève de deux semaines à la SNCF en juin. Le texte, issu d'un compromis entre députés et sénateurs, a été voté par les socialistes, les RDSE (à majorité PRG), les écologistes et l'UDI-UC, mais rejeté par les communistes et l'UMP.

Lire la suite : La réforme ferroviaire adoptée par le parlement