Pour une démocratie participative et écologique au Palais sur Vienne : le-palais-autrement.info

Editos

Urgence POLT : Limoges à 2h30 de Paris, c'est possible

Limoges à 2h30 de Paris, c'est possible

 du 26 mars2018

Répondre aux attentes de la future loi d'orientation des mobilités en mettant Limoges à 2h30 de Paris, c'est possible avec la ligne POLT. C'est ce que démontre l'étude commandée par l'association Urgence POLT et accessible dès aujourd'hui sur le site de l'association : www. urgencelignepolt.fr.

Samedi matin le maire de Limoges recevait, salle du conseil municipal, l'assciation Urgence Polt. Une première pour la Ville qui a adhéré à l'association en janvier dernier. Une adhésion très appréciée par l'association, car elle renforce encore ses prises de position. Pour Emile Roger Lombertie l'adhésion à cette association relève d'un engagement vis-à-vis du territoire, dépassant les clivages politiques, «l'association compte des élus allant du PCF aux Républicains», souligne-t-il avant d'ajouter : «Notre volonté est de défendre notre territoire coincé entre les deux pôles attractifs que sont l'Atlantique et l'Est de la France. Nous sommes au milieu d'une zone oubliée des transports aériens et ferroviaires. Développer le POLT est aussi important pour la métropole de Toulouse que pour le Lot, la Dordogne, l'Indre, le Limousin etc., c'est important pour l'ensemble des territoires traversés par cette voie. Il faut, et le plus tôt possible, du matériel neuf sur cette ligne, les habitants de ces territoires ont droit eux aussi au respect de l'Etat, les entreprises ont aussi cette attente», indique Emile Roger Lombertie.

Le président de l'association, l'ancien député du Cher Jean-Claude Sandrier a donc rappelé, au cours de cette réunion, que son association avait commandé une étude afin d'examiner toutes les pistes permettant un trajet Limoges-Paris en 2h30mn. Il a souligné, «le cabinet Arcadis, qui a effectué cette étude, est l'un des plus compétents en France dans ce domaine. Il a réalisé plusieurs études pour SNCF-Réseau, notamment sur les nœuds ferroviaires de très grandes villes et sur les schémas de secteurs de lignes transiliens avec des issues positives aux problèmes posés». Une précision qui devrait éviter toute velléité de contestations. Cette étude a pu être finan-cée grâce au soutien de 25 collectivités,

Lire la suite : Urgence POLT : Limoges à 2h30 de Paris, c'est possible

COP 21 Paris 2015: interpellez les chefs d'états

CaptureC’est notre avenir à tous qui est en jeu !

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, se tiendra à Paris la COP 21 : 21ème Conférence des Nations unies sur les changements climatiques.
196 pays doivent y sceller un accord qui limite les émissions de gaz à effet de serre. Cet accord doit aussi donner les moyens aux plus vulnérables de s’adapter aux impacts du changement climatique et ainsi protéger leurs droits : accès à l’eau, droit à l’alimentation, droit à un habitat décent, justice sociale.

Signez l'appel aux chefs d'Etat !

Nous, citoyennes et citoyens du monde, appelons les responsables politiques des pays les plus riches et les plus émetteurs de gaz à effet de serre à enfin relever le défi climatique.

Chefs d’État, osez !

https://formulaires.fondation-nicolas-hulot.org/fra/osons/

Voir la vidéo de présentation de la pétition: https://youtu.be/lZlrEQ3nKo4

HOMMAGE

 

par Cédric Forget :

« Merde, les cons ! » ce sont les seuls mots qui me viennent. Cela fait trop longtemps, plusieurs millénaires que des meurtres et massacres sont commis au nom d'une obédience religieuse ; cela a toujours été et restera toujours intolérable.

Et depuis quand les salopards flinguent les fous du roi, les troubadours truculents, les humoristes, les caricaturistes ? Les assassinés de Charlie Hebdo ne représentaient ni rien ni personne ; ni dieu, ni maître ! Merde, quoi ! Ils ne faisaient que faire usage du droit d'expression si peu répandu en ce monde, une exception culturelle des régimes démocratiques. N'oublions pas que si un régime démocratique fonctionne par la suprématie d'une majorité de la population sur une minorité, le droit d'expression parmi d'autres droits comme le multipartisme le distingue fondamentalement des régimes totalitaires.

Ce droit, les politiques, les journalistes et bon nombre d'intellectuels ne l'exercent plus depuis longtemps, préférant la quiétude de la bienséance et des discours ne froissant personne, pas plus que chaque citoyen qui se contente de mettre un bulletin de vote dans une urne et se lave les mains de la suite, sans parler de ceux qui ne prennent plus la peine d'aller voter.

Alors, quoi ?

C'est à chacun de se responsabiliser, de se former, de s'informer, de faire usage du droit d'expression et de l'exiger des autres, plutôt que de ne pas savoir choisir entre la peur ou les propositions faciles des extrémistes.

C'est à chacun de prendre conscience que nous ne sommes pas sur cette planète pour consommer, même le dimanche, pour accumuler des richesses, pour vivre de ses rentes, pour attendre que le bonheur vienne des autres ou d'une divinité hypothétique.

C'est à chacun de trouver sa propre voie en évitant soigneusement tous les dogmes pour construire son accomplissement personnel sans avoir à marcher sur la gueule de ses congénères. La coopération plutôt que la compétition peut être un début de réponse. Et si l’accomplissement personnel passe par des besoins spirituels, soyons libre de le faire mais en nous gardant de toute sacralisation ou prosélytisme.

C'est à chacun quotidiennement de s'impliquer à défendre la liberté, l'égalité, la fraternité sans oublier la laïcité et l’humour qui sont l’avenir de l’humanité.

Cédric Forget (12 janvier 2015)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Actualités locales

Actualités locales : du bon et du moins bon !!

Un verger au Palais ? Pour tous ceux qui déplorent la disparition progressive des espaces verts de notre commune, une bonne nouvelle : un espoir de plantation "bio" est en gestation au Palais... L'un de nos élus, Guénaël Loisel, a proposé à la commission chargée de la vie scolaire dont il fait partie, d'adhérer à l'opération Racines qui consiste à créer, sur un terrain communal, des vergers de plein vent avec des variétés anciennes ou rustiques à partir de semis de pépins issus du marc de fruits broyés lors de la confection de jus de pommes.

Dans la commune de St Just le Martel, le projet lancé depuis plusieurs années permet aux enseignants d'organiser une réelle démarche pédagogique et environnementale autour du jeune verger dont les élèves disposent aujourd'hui. St Priest Taurion a tout récemment adhéré à l'opération. Après avoir rencontré l'enseignant initiateur de la démarche à St Just le Martel, la municipalité a décidé la mise en œuvre de cette opération avec les écoles du Palais.

Une passerelle qui ne passe pas bien : La passerelle piétonne à l'entrée du bourg

Lire la suite : Actualités locales

Bienvenue ...

... sur le site d'information de la liste municipale "Le Palais Autrement".

Vous trouverez ici des informations sur notre action et nos prises de position sur les sujets qui intéressent les Palaisiens au quotidien : environnement, vie culturelle et scolaire, fiscalité locale, etc.